Le est fier de présenter...

touslescontes.com est une bibliothèque virtuelle qui contient un grand nombre d’histoires puisées dans le domaine public, ou confiées par des auteurs contemporains. Des contes merveilleux, des récits historiques, des légendes traditionnelles… Des contes de tous les continents et de toutes les cultures…

Voici les 25 contes les plus populaires sur touslescontes.com.(Pour consulter les contes par popularité, du plus vu vers le moins vu, utilisez la pagination sous la liste ci-dessous.)

Zwergkönig und sein Gefolge.

Le rouet enchanté (France) | ± 6½ pages | Vu 3135 fois. | Adolphe Orain
Marie, qui n'est pas riche, vient en aide à un pauvre vieille femme qu'on dit sorcière. Marie s'appauvrit d'avantage. La vieille meurt mais dit à Marie de se rendre au rocher d'Uzel pour y trouver un objet de bonheur. Elle y va et trouve un rouet ; un petit nain un peu lutin sort de sa cachette et l'accompagne. Chez elle, Marie se sert du rouet pour changer la laine en écheveaux qu'elle vend à un prix élevé. Ceux qui parlent contre Marie se retrouvent paralysés ou muets. Marie se fiance avec Louis et ils ont de nombreux enfants et deviennent riches.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Le Noble (Pays-Bas) | ± 13¾ pages | Vu 3134 fois. | Isabelle de Charrière
Un baron n'a que la noblesse et les tableaux de ses ancêtres pour tout intérêt et valeurs morales. Il a un fils et une fille. Le fils est effronté et la fille, Julie, allie beauté, grâce et esprit. Elle rencontre un jeune homme, Valaincourt ; ils s'aiment, mais le baron refuse leur union car Valaincourt n'est noble que depuis son père, alors la noblesse du baron remonte à la nuit des temps. Valaincourt et Julie s'enfuieront ; le baron mariera son fils à une femme louche et bossue - qu'importe, elle a un arbre généalogique qui démontre qu'elle est complètement noble. Mais le fils, effronté, compte bien aller se consoler avec des créatures moins nobles et moins laides... Quant à Julie et Valaincourt, ils reviendront à la maison se faire pardonner...

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Le notaire (Canada) | ± 5½ pages | Vu 3129 fois. | Albert Laberge
Le notaire, qui possède le bureau de poste et le magasin général, est veuf depuis vingt ans. À son service, deux servantes : Françoise et Zéphirine. Tout va bien ; le notaire s'occupe de son jardin, mais un nouveau curé vient remplacer l'ancien, et fait des sermons sur les vices et les impuretés. Un jour, le curé conseille fortement au notaire de se marier. Mais le notaire ne connaît pas ni ne veut d'une autre femme. Le curé lui propose de choisir entre ses deux servantes. Le notaire en choisit une et lui donne de l'argent pour qu'elle s'achète une belle robe en ville ; lui se fait poser un râtelier dans la bouche car il n'en a plus aucune. Et c'est ainsi qu'ils se marient.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

4 Le gendre de son fils : la chute aux enfers (Canada) | ± 7¼ pages | Vu 3123 fois. | Rémi Savard
Tsheshei est abandonné par les siens, car il est trop vieux. Il veut épouser la fille de son fils. On lui construit une cabane et on lui laisse une hache. Lorsque tous les partis, il s'échappe de la cabane avec sa hache et suit le groupe. Il souhaite avoir un arc et des flèches, et en a, puis de la graisse d'os de caribou, puis il urine dans la neige. En les suivant, Tsheshei rajeunit et lorsqu'il les rejoint, personne ne le reconnaît. Il a posé son sac de graisse que personne ne peut soulever, sauf lui-même. Puis les hommes partent à la chasse au caribou. La fille de son fils devient sa femme, et veut un enfant. Il approche d'elle avec un long bout de bois. Le lendemain, c'est encore la chasse au caribou. Puis la chasse au castor. Tsheshei entre dans la cabane du castor ; les autres tuent les castors près des trous dans la glace. Au retour, il perdra sa hache ; puis la retrouvera. La jeune épouse voit son époux qui n'a pas de dents et comprend qu'il est Tsheshei qui disparaîtra en disant à sa femme de ne jamais marcher la dernière. Un jour, son épouse se retrouvera la dernière et disparaîtra. Tsheshei l'avait étranglée avec la corde de son traîneau.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Le cruel empereur ou la femme fidèle (Chine) | ± 2¼ pages | Vu 3121 fois. | Tradition Orale
Deux familles, les Meng et les Djang, partagent un mur de pierre, où leurs jardins se touchent. Un jour, un fruit surgit d'une fleur. Une querelle s'en suit et on décide de couper le fruit en deux ; en sort une petit fille qu'on nomme Meng Djang. À cette époque, l'empereur fait construire un mur pour protéger le pays contre les invasions. Le mur s'effondre régulièrement ; un sage propose d'emmurer un homme à tous les blocs d'une lieu. Des hommes, filles et enfants sont alors emmurés vivants. Le peuple pense à se révolter ; un autre sage propose d'emmurer un seul homme nommé Wan, dont le nom signifie dix mille, ce qui sera bon pour les prochaines dix mille lieues du mur. L'homme s'enfuit, se retrouve dans le jardin de Meng Djang ; ils se marient le lendemain. Mais l'empereur le retrouve, le fait emmurer et veut faire de Meng Djang - qui cherche à retrouver le corps de Wan - son impératrice. Elle accepte à la condition qu'on fasse une fête des morts et qu'on construise une terrasse sur les rives du fleuve. Elle se jettera à l'eau ; alors que les soldats, pour venger l'empereur, couperont son corps en morceaux, il en sortira des poissons d'or.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Le héros paralysé (Afrique) | ± 1½ page | Vu 3119 fois. | Tradition Orale
Un chef a un fils paralysé. La guerre se déclare et le dieu dit au chef d'envoyer son fils avec une lance non faite de bois dans les marécages pour trouver l'hippopotame. Pendant ce temps, la tribu doit battre retraite, poursuivie par ses ennemis. Le fils surgit, sur l'hippopotame, et, avec sa lance, tue les ennemis. Ensuite, le fils et l'hippopotame disparaissent dans la cavité d'un arbre.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Le schilling d'argent (Danemark) | ± 3½ pages | Vu 3117 fois. | Hans Christian Andersen
Un schilling d’argent sort de la Monnaie et part en voyage avec son possesseur. Rencontre des camarades étrangers : français, italiens… Son voyageur le perd ; quelqu’un le trouve. On le prend pour un faux. On essaie de le refiler, sans succès. On le troue pour montrer qu’il est faux. Et au fil de ses aventures, il revient chez lui.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Le filleul de la sainte Vierge (France) | ± 6¾ pages | Vu 3115 fois. | François-Marie Luzel
Un homme qui va donner cent écus à son seigneur se fait voler par des voleurs. Un étrange seigneur lui donne cent écus contre ce que sa femme porte de plus précieux, dans douze ans. L'homme apprend que sa femme est enceinte et qu'il devra donner son fils au diable dans douze ans. Le recteur qui apprend la chose devient parrain de l'enfant et la marraine est la sainte Vierge. L'enfant est nommé Pipi. À douze ans, avant d'aller à la rencontre du diable, il va prier la sainte Vierge qui lui donne un livre. Avec ce livre, l'enfant sera si pesant que le diable s'enfoncera successivement jusqu'aux genoux, ceinture et cou. Ensuite, le diable lancera l'enfant dans une forêt. Là, il s'endormira et une jeune fille prendra son livre. Il retrouve la jeune fille qui est fille de sorcier et sorcière. Les deux jeunes se sauvent avec deux mulets remplis d'or et d'argent et deux chevaux rapides. Le sorcier les poursuit mais ne les voit pas car ils se changent en glace, puis en fontaine. La sorcière part avec le sorcier : l'enfant est devenu arbre, la fillette une anguille. La fillette combat sa mère et le sorcier et la sorcière repartent vaincus. Les enfants reviennent à la maison, riches, et se marient lorsqu'ils ont l'âge de le faire.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Le loup-garou (Canada) | ± 5¼ pages | Vu 3114 fois. | Benjamin Sulte
L'histoire se passe sur un chantier, dans un « campe » de bûcherons. Le « diable » attaque les hommes en essayant de les assommer et vole leur casque de fourrure. M. Charles et des hommes vont à la fontaine ; rien ne se passe. Mais les hommes ne sont pas rassurés ; certains songent à laisser le chantier. Le contremaître en chef arrive, et part avec le marmiton voir de quoi tout cela retourne. Il a sa réponse : le lendemain, il abat un gros hibou ; c'est lui qui donnait des coups d'ailes sur les têtes des bûcherons pour leur voler leur casque. On abat un arbre et on retrouve les sept casques.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

L’horloger de Nuremberg (France) | ± 21¾ pages | Vu 3111 fois. | Cécile Joséphine Julie Lavergne
Lorenz d'Ittenbach dépense, boit et joue son argent. Il aime aussi la chasse, des animaux à poil et à plume. Un jour où il passe devant la boutique du vieil horloger, maître Hyrcanus, qu'on dit un peu sorcier, Lorenz veut acheter une montre ; l'horloger lui donne plutôt rendez-vous le lendemain pour parler du prix. L'horloger est paralysé des jambes, et c'est un espèce de géant - sorte de monstre, d'une force herculéenne, appelé Gnomo - qui le transporte d'un point à l'autre. Le lendemain, l'horloger demande les ailes et les plumes de six aigles comme paiement ; Lorenz accepte. Les deux hommes seront un temps avant de se revoir ; Lorenz voit enfin le travail de l'horloger : une paire d'ailes gigantesques, attachée à une cuirasse aux articulations compliquées. Dans un bois, Lorenz essaie l'invention, et s'envole sans difficulté pour planer à son grand plaisir. L'horloger convainc Lorenz de faire une représentation devant l'empereur. Or la guerre se déclare et Lorenz se consacre à ses préparatifs. Un soir de tempête, Gnomo tombe dans un arbre ; il porte la cuirasse aux ailes de plumes d'aigles. Mais le vent le projette dans les airs, pour le faire disparaître. Lorsqu'on enquête chez l'horloger, on comprend que Gnomo l'a égorgé et lui a volé l'invention. Un demi siècle plus tard, le petit-fils de Lorenz découvrira dans une grotte en haut d'un montagne le squelette de Gnomo, et l'appareil volant...

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

La garde des pluviers dorés (Irlande) | ± 4¾ pages | Vu 3110 fois. | Douglas Hyde
Une femme a trois fils. Le premier part pour aller chercher fortune ; entre la petite moitié d'un gâteau et la bénédiction et la grande partie et la malédiction, le fils choisit la deuxième option. Près d'une fontaine, un chien lui demande un morceau de gâteau. Il refuse et va travailler chez un fermier. Il devra ramener douze pluviers en fin de journée, sinon il devra se faire couper la tête. Il se fera couper la tête. Le second fils suit le même chemin. Le troisième fils choisit la petite moitié du gâteau et la bénédiction, partage le gâteau avec le chien qui lui offre une flute qui ramènera les pluviers. Le fermier s'en aperçoit et sa femme essaie d'acheter la flute contre un bon montant, et même pour la permission de l'embrasser pendant une demi-heure. Rien n'y fait, il ne vend pas sa flute, si bien qu'il repart avec un sac d'or.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Le géant Goulaffre (France) | ± 11¼ pages | Vu 3100 fois. | François-Marie Luzel
Une pauvre femme a un fils, Allanic ; ensemble, ils demandent la charité. À quinze ans, l'enfant part pour la France, avec un pain et des crêpes. Il se rafraîchit sur le bord d'une fontaine et partage sa nourriture avec un autre voyageur : Fistilou, qui est danseur. Allanic est musicien. Il se taille une tige de seigle pour en faire un chalumeau et se à en jouer ; l'autre se met à danser. Ensemble, ils vont dans un village et amusent les gens. Avec l'argent, ils s'achètent un violon mais les gens n'aiment pas. Ils repartent jouer dans un château pour les deux filles d'un géant. Le géant s'amuser et tous vont dormir, après que les géants aient mangé un chrétien... Allanic entend le géant qui dit à sa femme qu'il va manger les deux garçons. Ces derniers échangent leurs bonnets rouges contre les bonnets blancs des filles du géant de sorte que le géant tranche la tête de ses filles. Quand le géant s'en aperçoit, le lendemain matin, les garçons se sont enfuis. Le géant met ses bottes de sept lieux et part à leur recherche. Fatigué, il s'endort et Allanic vole les bottes au géant. À Paris, ils deviennent garçons d'écurie pour le roi. Puis Allanic va chasser avec le roi et Fistilou fait savoir à tous que son ami a des bottes de sept lieues volées à un géant. Le roi demande à Allanic d'aller reprendre la demi-lune que le géant lui a volé. Plus tard, le garçon devra ramener la cage d'or que le roi regrette. Le géant l'attrapera pour le mettre dans un sac. Le garçon va s'échapper et c'est la femme du géant qui se retrouve dans le sac. Or, le géant, à son retour, bat le sac avec un arbre déraciné et tue sa femme. Enfin, Allanic devra capturer le géant et le ramener. Avec ruse, il l'invite à monter dans un carrosse et le géant se retrouve prisonnier. Il sera brûlé vif sur un feu d'enfer et Allanic se mariera avec la fille du roi.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Le vaisseau de feu de la Baie des Chaleurs (Canada) | ± 1½ page | Vu 3095 fois. | Tradition Orale
En 1500, Gaspar Corte-Real aborde les côtes de Gaspé, enivre des Indiens qu'ils embarquent sur son bateau pour les vendre au Portugal comme des esclaves. Il revient en 1501m mais les Indiens, pour venger leurs frères, massacrent l'équipage et abandonnent Corte-Real à la marée montante. Miguel Corte-Real, arrive à son tour, cherchant son frère. Les Indiens et l'équipage s'affrontent ; le feu s'allume  ; le bateau dérive sur les eaux. Depuis ce temps, lorsqu'on voit un vaisseau en feu à la Baie des Chaleurs, c'est signe qu'il fera mauvais temps. 

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Le coq de poulailler et le coq de girouette (Danemark) | ± 1½ page | Vu 3094 fois. | Hans Christian Andersen
Un coq de poulailler et un coq de toit ... soliloquent ...

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

KHM 018 - Bout de paille, braise et haricot (Allemagne) | ± 1½ page | Vu 3093 fois. | Wilhelm et Jacob Grimm
Un bout de paille, une braise et un haricot échappe au feu. Ils prennent la route et veulent traverser un ruisseau. La braise traverse sur la paille qui prend en feu et la braise tombe à l'eau. Le haricot rit à éclater. Un tailleur passant par là le recoud de fil noir.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Les Trois Poils de la Barbe d’Or du Diable (France) | ± 5¼ pages | Vu 3091 fois. | François-Marie Luzel
Un jardinier a un sixième garçon et c'est le Roi qui est parrain. Le jardinier souhaite que son fils, Charles, épouse la princesse. Le Roi mécontent met l'enfant dans un berceau en verre et l'abandonne sur la grande mer. C'est un marchand de vin qui le trouve et il adopte l'enfant. Beaucoup plus tard, le Roi rencontre le marchand de vin et comprend que l'enfant est celui du jardinier. Il donne une lettre à Charles où il ordonne sa mise à mort et demande de la porter à la Reine. En chemin, des maltôtiers changent le contenu de la lettre, si bien que lorsque Charles arrive au château, il est bien reçu par la reine et la princesse. Le Roi ordonne à Charles d'aller à la guerre et il monte en grade. La princesse veut l'épouser ; le roi donne sa condition : que Charles rapporte trois poils de la barbe du diable. Charles va en enfer et rencontre la mère du diable qui se charge de prendre les trois poils de la barbe du diable. Charles les rapporte ; le roi, furieux, se poignarde lui-même, et la princesse et Charles se marient.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Coeurs et croix (États-Unis) | ± 11 pages | Vu 3085 fois. | O. Henry
Baldy Woods dit à Webb Yeager (qui est marié à Santa Yeager, qui est la reine du bétail qui a hérité du ranch de son père) qu'il pourrait être rien de moins que le roi. Webb essaie de donner un ordre mais Santa le corrige et change l'ordre. Webb part travailler dans un autre ranch. Son patron fait acheter des vaches Sussex à Santa. Elle « tatoue » un signe sur une vache blanche et Webb reconnaît la marque. Il retourne rejoindre Santa, sa « reine », qui lui montre, dans un berceau, le nouveau « roi » du bétail !

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

KHM 030 - Le petit Pou et la petite Puce (Allemagne) | ± 1½ page | Vu 3078 fois. | Wilhelm et Jacob Grimm
Le petit pou se plaint à la puce.. à la porte au balai à la charrette aux balayures à l'arbre à la source qui déborde et noie tout le monde...

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Le concours de saut (Danemark) | ± 1½ page | Vu 3076 fois. | Hans Christian Andersen
La puce, la sauterelle et l'oie sauteuse font un concours de saut, car celle qui sautera le plus haut aura la fille du roi. L'oie sauteuse se retrouve sur les genoux de la princesse, et le roi la couronne gagnante car « il faut de la tête pour en avoir eu l'idée ».

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

KHM 155 - Le Choix d'une épouse (Die Brautschau) (Allemagne) | ± ½ page | Vu 3076 fois. | Wilhelm et Jacob Grimm
Un jeune paysan ne sait pas comment choisir son épouse entre trois soeurs ; sa mère lui dit de partager une collation, et du fromage. Le fils retourne ensuite voir sa mère et lui décrit la scène. Elle lui dit de choisir la femme qui a le mieux partager le fromage.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Les deux rats boulangers (Guadeloupe) | ± 1½ page | Vu 3072 fois. | Tradition Orale
KHM 175 - La lune (Allemagne) | ± 1½ page | Vu 3058 fois. | Wilhelm et Jacob Grimm
Quatre jeunes hommes volent la lune dans un pays voisin et la ramène dans leur pays. Lorsqu'ils meurent, ils veulent être enterré avec un quart de lune. La noirceur revient et les morts se réveillent et font la fête. Saint Pierre descend remettre de l'ordre aux enfers et réaccrocher la lune dans le ciel.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Les sabots (France) | ± 4½ pages | Vu 3057 fois. | Guy de Maupassant
Le curé annonce que M. Césaire Omont cherche une servante. Les Malandrain ont une fille, Adélaïde, docile et stupide ; le père a un plan derrière la tête. Adélaïde va travailler chez M. Omont. Elle doit manger à la même table que lui. Boire du café lorsque lui en boit. Et dormir dans le même lit que lui ; et c'est ainsi qu'on mêle les sabots ! Des mois plus tard, Adélaïde se retrouve grosse ; son père va voir M. Omont. Le dimanche suivant, le curé publiait les bans des ... nouveaux mariés.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Le valet du diable (Russie) | ± 1½ page | Vu 3057 fois. | Léon Tolstoï
Le diable s'allie un valet pour mettre en colère un maître qui traîte avec respects ses domestiques. Le maître se doute du subterfuge et le diable perd la face.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Un fils (France) | ± 7¾ pages | Vu 3048 fois. | Guy de Maupassant

Deux vieux amis discutent ; l'un Sénateur ; l'autre de l'Académie française. Ils font le compte des femmes qu'ils ont eues, et des enfants... L'un raconte une aventure qu'il a eue avec un bonne dans une auberge en Bretagne, à Port-Labbé. Huit jours après, l'aventure était oubliée, et la bonne aussi. Or, trente années plus tard, il s'adonner à repasser à Pont-Labbé et apprend que la bonne - morte à l'accouchement -, a eu un enfant. L'homme calcule ; ça ne peut être que le sien. Or, le fils en question est maigre, boiteux, idiot, ivrogne... Depuis six ans, l'homme vit avec la pensée d'aider ce fils qui est sûrement le sien... Il se dit qu'il a « tué la mère et perdu cet être atrophié, larve d’écurie, éclose et poussée dans le fumier, cet homme qui, élevé comme d’autres, aurait été pareil aux autres. »


Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.



début     1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25    fin


© Tous les contes | Hébergé par le RCQ.

| | | |

Concept et réalisation : André Lemelin

à propos | droits d'auteurs | nous diffuser | publicité | ebook/epub

haut


Ajouter des contes sur touslescontes.com
Signaler une erreur ou un bogue.

Des contes d'auteurs et de collecteurs : Grimm, Perraut, Andersen... Des contes traditionnels: Blanche neige, Le trois petits cochons, Aladin, ou la Lampe merveilleuse... Des contes français, chinois, russes, vietnamiens, anglais, danois...