Le est fier de présenter...

touslescontes.com est une bibliothèque virtuelle qui contient un grand nombre d’histoires puisées dans le domaine public, ou confiées par des auteurs contemporains. Des contes merveilleux, des récits historiques, des légendes traditionnelles… Des contes de tous les continents et de toutes les cultures…

Voici 25 contes tirés au hasard. Pour renouveler la sélection, rechargez la page.

LiMy Thumb.

KHM 186 : La Véritable Fiancée (Die wahre Braut) (Allemagne) | ± 6¼ pages | Wilhelm et Jacob Grimm
Une jeune femme est maltraitée par sa marâtre qui lui demande l'impossible : de nettoyer douze livres de plumes ; de vider un étang avec une cuiller trouée ; de construire un palais au milieu de la plaine. À chaque fois, une vieille surgit, dit à la jeune femme de dormir, et fait le travail à sa place. La marâtre finit par mourir dans le palais, écrasée sous une porte. La jeune femme se fiance avec un prince qui part et ... ne revient pas. Elle part à sa recherche en apportant des robes éclatantes et des pierres précieuses. Elle fait le tour de la terre et devient bergère. Elle finit par retrouver son fiancé qui va se marier avec une princesse. Pendant trois soirs, habillées des ses robes et garnies de ses diamants, elle va danser avec son fiancé qui finit par la reconnaître. Ils repartent ensemble dans le palais de la jeune femme... pour se marier...

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

La princesse des glycines (Chine) | ± 9½ pages | Tradition Orale
En Chine, dans une petite ville, un usurier est jaloux de l'enfant talentueux d'une veuve. Elle espère que son fils, Wang, mariera une princesse. Des années plus tard, un princesse surgit dans la chambre du garçon, où flotte une odeur de glycine ; ils partagent une passion commune : les dominos. Elle lui remet un coffre d'or et lui demande d'attendre un mois avant de construire une maison. Mais Wang ne peut attendre. Sur ce, il rencontre Yang qui lui remet une coupe d'argent et une figurine de jade. Ces objets ayant été volés ; Wang est arrêté. La princesse revient le voir et lui donne un talisman. Wang est en route pour paraître devant un juge ; ses gardiens sont mis en déroute. Qu'à cela tienne, il se présente devant le juge qui en conclut qu'il n'est pas coupable du vol. Yang cambriolera le vieil usurier ; Wang aura deux enfants avec la princesse, qui lui annoncera que sa vie sur la terre est terminée. Elle s'en ira avec ses enfants, laissant derrière elle des glycines en fleurs.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Le Prince Fatal et le Prince Fortuné (France) | ± 6¼ pages | Jeanne-Marie Leprince de Beaumont
Un roi et une reine ont deux fils ; une fée donne le don à Fatal de subir des malheurs jusqu'à vingt-cinq ans. La reine souhaite à Fortuné qu'il réussisse dans tout ce qu'il entreprend ; jusqu'à vingt-cinq ans, précise la fée. Fatal est donné à une nourrice qui le met dans le bois ; une lionne nourrit l'enfant. Le fils de la nourrice meurt et on croit que c'est Fatal qui est mort et le roi et la reine s'en réjouissent. Deux ans plus tard, un seigneur trouve l'enfant dans les bois et l'amène à la cour pour tenir compagnie à Fortuné, qui est détestable et gâté. À dix ans, Fatal est chassé et se retrouve dans la rue. Il est pris en charge par un fermier et refuse de le voler ; la femme du fermier et les valets battent Fatal. À treize ans il devient soldat ; sept ans plus tard, il défend son capitaine et lui sauve la vie. Il est nommé capitaine, puis général par le roi de ce royaume. Mais il refuse de combattre contre son royaume d'origine et s'enfuit. Son frère, Fortuné, veut attaquer le royaume du roi car sa fille Gracieuse refuse sa proposition de mariage. Fatal est fait prisonnier par Fortuné mais les anciens soldats de Fatal viennent le délivrer et Fortuné est tué ; c'est le jour de leur vingt-cinquième anniversaire. La fée revient expliquer au père et à la mère de Fatal pourquoi ce dernier est devenu un héros et Fortuné un violent : le premier a forgé son caractère à travers les malheurs ; le second a été gâté par la flatterie. Fatal épouse la princesse Gracieuse.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

L’horloger de Nuremberg (France) | ± 21¾ pages | Cécile Joséphine Julie Lavergne
Lorenz d'Ittenbach dépense, boit et joue son argent. Il aime aussi la chasse, des animaux à poil et à plume. Un jour où il passe devant la boutique du vieil horloger, maître Hyrcanus, qu'on dit un peu sorcier, Lorenz veut acheter une montre ; l'horloger lui donne plutôt rendez-vous le lendemain pour parler du prix. L'horloger est paralysé des jambes, et c'est un espèce de géant - sorte de monstre, d'une force herculéenne, appelé Gnomo - qui le transporte d'un point à l'autre. Le lendemain, l'horloger demande les ailes et les plumes de six aigles comme paiement ; Lorenz accepte. Les deux hommes seront un temps avant de se revoir ; Lorenz voit enfin le travail de l'horloger : une paire d'ailes gigantesques, attachée à une cuirasse aux articulations compliquées. Dans un bois, Lorenz essaie l'invention, et s'envole sans difficulté pour planer à son grand plaisir. L'horloger convainc Lorenz de faire une représentation devant l'empereur. Or la guerre se déclare et Lorenz se consacre à ses préparatifs. Un soir de tempête, Gnomo tombe dans un arbre ; il porte la cuirasse aux ailes de plumes d'aigles. Mais le vent le projette dans les airs, pour le faire disparaître. Lorsqu'on enquête chez l'horloger, on comprend que Gnomo l'a égorgé et lui a volé l'invention. Un demi siècle plus tard, le petit-fils de Lorenz découvrira dans une grotte en haut d'un montagne le squelette de Gnomo, et l'appareil volant...

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Les aventures de monsieur Tam-Kik (France) | ± 6½ pages | Ernest du Laurens de la Barre
Tam-Kik est le fils de Job ; ils sont si pauvres qu'ils n'ont rien à manger. Tam-Kik part faire sa vie. En chemin, il rencontre un mendiant et lui donne son manteau troué. Le mendiant lui fait cadeau d'une cage avec une mouche bleue. Tam-Kik continue son chemin, arrive dans un bois et, conduit par deux gros chiens, entre dans la maison d'un ogre. En rusant, il évite d'être mangé mais Jalm (qui a refusé l'aumône au mendiant) est déjà ficelé. La mouche sort de sa cage et pique les chiens qui se sauvent, puis l'ogre qui tombe et s'assomme. Tam-Kik s'en va et Jalm cherche l'or de l'Ogre. Tam-Kik va travailler pour un fermier et, la mouche aidant, il abat tellement de boulot que la fille du fermier l'épouse. Quant à Jalm, on le retrouve mort ; des voleurs l'ont tué pour son or.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Le père Daniel (France) | ± 4¼ pages | Jean-Nicolas Bouilly
Le père Daniel dit un bonjour « p'tite m'mazelle » à Amélie ; son amie Célestine est outrée qu'un serviteur lui adresse ainsi la parole. Or, lorsque le père Daniel tuera le serpent qui allait mordre Célestine, son attitude changera et elle sera dorénavant redevante au vieil homme de quatre-vingts ans.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

L’île de la Demoiselle (Canada) | ± 13¼ pages | Charles Quinel
Ils sont cinq chez l'épicier, sur la côte du Labrador. Trois jeunes, le groceur et Jos Lefin. À l'extérieur, un cri de femme ; horrible ! C'est un naufrage, mais on n'y peut rien ; c'est arrivé voici quatre cents ans. Et Jos Lefin de raconter l'histoire de la Demoiselle : le chevalier de Roberval arrive en Nouvelle-France pour faire, croit-il, fortune et trouver des diamants. Sur le bateau, Marguerite de Nontron, sa nièce ; Roberval veut en faire sa femme. Marguerite ne partage pas les vues de son oncle et s'attache plutôt à un gentilhomme, Raoul de Ferlaud. Roberval apprend la chose et convoque le jeune couple. Il propose de les marier et leur donne une île en cadeau ; mais, voilà, il les laisse sur l'île, perdus en mer, avec la nourrice. Raoul réussit à pêcher et à chasser ; un an passe sans aucune voile à l'horizon. Puis l'hiver, Marguerite donne naissance à un enfant qui mourra, une année plus tard. Puis la nourrice, à son tour, meurt. Raoul se confectionne un radeau et décide d'aller cherche du secours ; Marguerite, qui ne peut plus supporter d'être prisonnière de l'île, n'arrête pas de pleurer. Mais avant que Raoul ne touche terre, et réussisse à convaincre un Breton et ses trois fils de porter secours à sa femme, les jours, les semaines, les mois passent. Enfin, il retrouveront l'île, et Marguerite ; mais l'attente l'a rendue folle ; elle meurt dans les bras de Raoul. Au lieu de l'enterrer ; ils la donnent à la « mer ». Paraîtrait aussi que Raoul aurait retrouvé Roberval et, sur un bateau, l'aurait poignardé et jeté à la « mè ».

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Les cygnes sauvages (Danemark) | ± 11¾ pages | Hans Christian Andersen
Le roi se remarie avec une méchante sorcière qui change les onze frères en cygne et fait fuir la soeur. Elle retrouve les cygnes et tous vont dans un pays étranger. Une fée dit à la soeur de tisser onze cotes de maille et de les jeter sur les cygnes pour qu'ils redeviennent humains. Elle réussit juste avant d'être mise au bûcher.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Le manuel du mariage (États-Unis) | ± 11¼ pages | O. Henry
Deux amis, Idaho Green et Sanderson Pratt, sont pris à passer un hiver dans une cabane, enterrée sous la neige, dans les Montagnes de Bitter Root, près du Montana. La proximité cause des tensions et les deux amis qui lisent chacun un livre : de poésie et de statistiques. Les livres font leur bonheur, l'amitié revient, et le printemps aussi. Ils trouvent un filon d'or qu'ils vendent aussitôt et partent pour Rosa, sur la Salmon River, où ils courtisent la riche ... veuve, Mrs Sampson. Les amis font leur sérénades mais les statistiques semblent plus prometteuses que la poésie aux oreilles de la veuve. Puis, le feu se déclare dans sa maison et Sanderson sauve des flammes Mrs Sampson. Bien que la médecine du livre de statistiques ne soit pas la bonne, selon le docteur du village ; la veuve, elle, a décidé qu'il lui a fait du bien...

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Tim Tim ? Bois Sec ! (Guadeloupe) | ± 1½ page | Tradition Orale
Le chien et le singe vont faire des provisions et rapportent une andouille. Au début, c'est le chien qui la porte en disant « Je porte notre andouille, je porte mon andouille! » Lorsque le singe voit des arbres, il demande à porter l'andouille et, une fois dans un arbre, il dit « Je porte mon andouille ».

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

La débâcle (Canada) | ± 15¾ pages | Philippe Aubert de Gaspé
C'est le récit d'un homme traverse avec son cheval et sa voiture sur une rivière gelée ; la glace cède et le cheval avec la voiture coulent à pic. L'homme se hisse sur un bloc de glace mais a la jambe cassée. On sonne la cloche de l'église et tout le village se retrouve sur le bord de la rivière. On tente de construire un pont de fortune mais la glace cède sous la débâcle. Tout semble perdu lorsqu'un homme se fait attacher une corde au corps et plonge au risque de sa vie pour rejoindre l'infortuné, et le sauve in extremis.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

KHM 192 - Le maître-voleur (Allemagne) | ± 6¼ pages | Wilhelm et Jacob Grimm
Un paysan voit venir un étranger qui s'avère être son fils parti depuis longtemps. Il est devenu maître-voleur et va voir le comte qui est son parrain. Trois épreuves sont lancées : voler un cheval (en saoulant les gardiens), voler un drap et l'alliance de l'épouse du comte (le compte croit tuer le voleur alors que c'est un mort ; le voleur se fait passer pour le comte), enlever le curé et le bedeau (en leur faisant croire que c'est la fin du monde et en se faisant passer pour saint Pierre). À la fin, le comte invite le voleur à changer de pays.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

KHM 108 - Jean mon Hérisson (Allemagne) | ± 3¾ pages | Wilhelm et Jacob Grimm
Une femme a un enfant comme un hérisson. Il demande à son père une cabrette, des cochons, des ânes et un coq ferré et part rester dans la forêt. Un roi se perd et Jean lui demande sa fille. Un deuxième roi se perd et Jean lui demande sa fille.. Jean retourne chez lui avec les cochons et repart avec son coq. Il va chez le premier roi qui est obligé de lui donner sa fille et il la punit. Il va chez le deuxième roi qui lui donne sa fille et Jean enlève sa peau de hérisson.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Le rouet enchanté (France) | ± 6½ pages | Adolphe Orain
Marie, qui n'est pas riche, vient en aide à un pauvre vieille femme qu'on dit sorcière. Marie s'appauvrit d'avantage. La vieille meurt mais dit à Marie de se rendre au rocher d'Uzel pour y trouver un objet de bonheur. Elle y va et trouve un rouet ; un petit nain un peu lutin sort de sa cachette et l'accompagne. Chez elle, Marie se sert du rouet pour changer la laine en écheveaux qu'elle vend à un prix élevé. Ceux qui parlent contre Marie se retrouvent paralysés ou muets. Marie se fiance avec Louis et ils ont de nombreux enfants et deviennent riches.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Le revenant de Chantepie (France) | ± 1½ page | Adolphe Orain
Une vieille raconte l'histoire de la mare : une vieille avaricieuse ensevelit son mari dans un drap troué. Un soir, elle voit dans le cimetière son mari sortir de terre. Il vient la voir et lui dit : voici ton drap ; tu ne pourras ni le raccommoder ni le laver. Ni de son vivant, elle put le laver ni boucher les trous ; ni de sa mort non plus et c'est pourquoi elle revient près de la mare toutes les nuits laver le linceul du mort.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Ti-Jean et le cheval blanc (Canada) | ± 9¾ pages | Charles Quinel
Narcisse Peucher est un sacré bon conteur. Un soir, lors d'une veillée, il conte un conte de Ti-Jean : Ti-Jean part de chez-lui, car son père le maltraite. Il s'engage auprès d'un vieillard, qui est un magicien, pour travailler dans un château. Il s'occupe de deux chevaux et ne doit pas aller dans une certaine pièce. Au lieu de battre le cheval blanc, il lui donne à manger et bat le cheval noir. Il entre dans la pièce interdite et se lave les cheveux dans une fontaine et se retrouve avec le bout d'un doigt en or, comme ses cheveux. Il essaie de cacher le tout mais c'est impossible et il s'enfuit avec le cheval blanc qui lui offre son aide. Le magicien, sur le cheval noir, les poursuit. En chemin, Ti-Jean et son cheval laissent tomber une étrille, une bouteille et un pain qui se transforment en montagnes, puis de l'avoine qui se transforme en champ d'avoine. Ils sortent du royaume du magicien sains et saufs. Ils arrivent dans un royaume et Ti-Jean travaille pour le roi comme jardinier, mais les autres jardiniers sont jaloux. La guerre se déclare et le baron Barbant est trop peureux pour y participer ; il fait mettre Ti-Jean en prison mais, avec l'aide de la princesse, Ti-Jean prend les armes (vertes) du baron, le cheval blanc et va guerroyer aux côtés du roi et coupe la tête au Grand-Guillaume, l'ennemi. De retour au château, le baron raconte que c'est lui qui a tué le Grand-Guillaume, mais la princesse appelle Ti-Jean et lui fait retirer la perruque en mouton qu'il porte sur la tête : tous reconnaissent la chevelure d'or du cavalier qui a tué le Grand-Guillaume. Le cheval blanc, qui est doué de parole, confirme les dires de Ti-jean, qui montre la tête du Grand-Guillame qu'il avait tranchée lors du combat. Ti-Jean épouse la princesse !

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Le Vilain devenu Médecin (Europe) | ± 4½ pages | Tradition Orale
Un vilain se marie à la femme d'un chevalier, et la bat le matin pour qu'elle ne pense à pas mal. Le soir, il s'excuse, mais recommence le lendemain. Un jour, deux messagers du roi s'arrêtent et demandent à la femme si elle ne connaît pas un médecin. Elle désigne son mari qui est laboureur et leur dit de le battre s'il ne veut pas se reconnaître médecin. Ils le battent ainsi et il accepte de guérir la princesse, qui a un arête dans le gosier, en la faisant rire. Viennent alors quatre-vingts malades qui veulent se faire guérir. Avec quelques coups de bâtons, le vilain accepte de les guérir : il brûlera l'un des malades et fera manger la cendre aux autres. Tout à coup, les malades se sentent guéris et le roi est impressionné par son nouveau « médecin ». Le vilain retourne vivre avec sa femme (qui en a fait un médecin sans qu'il le sache) qu'il ne battra plus et aimera, et sera aimé.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Histoire de Christic qui devint pape à Rome (France) | ± 8½ pages | François-Marie Luzel
Une femme pieuse visitée régulièrement par un ange blâme une autre femme qui donne naissance à des bâtards. L'ange lui dit de se marier avec le premier venu et ne revient plus. Elle donne sur un ivrogne. Ils ont un fils et trouve une marraine et un parrain ; ce dernier donne à boire et à manger à la petite famille autant que besoin, ils n'auront qu'à ouvrir l'armoire. Puis les parents fouettent l'enfant, Christic, et envoient le domestique tuer l'enfant. Il tuera un chien plutôt et attachera l'enfant par les pieds à la branche d'un arbre. Des seigneurs passent par là et l'enfant explique qu'un démon habitent chez eux. Ils devront dire au démon pour s'en débarasser, "prend la première chose qui te tombe sous la main", et ce sera une échelle. Plus tard, l'enfant avertira que des voleurs s'introduiront dans une auberge dans des mannequins creux. Puis il rira à la mort d'un enfant. Il avertira qu'un château passera au feu. Puis il pleurera la mort d'un moine. Enfin, lorsqu'ils arriveront à Rome, l'enfant, un vieux, un autre garçon, le bâton de Christic s'enflammera trois fois sur trois jours ; il sera nommé Pape, confessera ses parents et leur ouvrira ses bras.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

[003] Le marchand et le génie (Arabe) | ± 5½ pages | Antoine Galland
Un marchand monte à cheval pour aller régler une affaire, et s'en retourne chez lui par la suite. Le quatrième jour de son retour, il va se rafraîchir sous un arbre, mange des dates, jette les noyaux, puis se lave les mains et le visage lorsqu'un génie surgit, lève son sabre et menace de le tuer - car le marchand aurait tué son fils en le frappant dans un oeil avec un noyau. Le marchand supplie le génie de lui laisser une année pour qu'il rédige son testament et règle ses affaires ; il reviendra ensuite se livrer au génie. Ce dernier accepte. Une année plus tard, le marchand revient attendre son triste sort lorsque trois vieillards se présentent à la fontaine et le questionnent sur sa présence et son air défait. Le premier vieillard est accompagné d'une biche et le second de deux chiens noirs. Le vieillard à la biche demande au génie de réduire la peine du marchand à un tiers de son crime ; en contre-partie, il lui contera une histoire surprenante, l'Histoire du premier Vieillard et de la Biche.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

La vraie légende du Taubenloch (Suisse) | ± 4½ pages | Paul-Otto Bessire
Au temps des Croisades, le seigneur Enguerrand partit pour la Terre Sainte, car il avait quelques péchés à sa faire pardonner. Mais il en est revenu plus mécréant, accompagné d'une vingtaine de Sarrasins cruels, qui étaient sa garde du corps. Enguerrand se mit à faire l'ordre et la loi dans son domaine, près de Boujean, volant et tuant, s'il le jugeait opportun. Un jour, alors que le meunier Gauthier s'en allait se marier avec Béatrice, Enguerrand leur tendit un embuscade et, avec ses Sarrasin, massacrèrent la petite troupe qui allait sur le chemin. Béatrice sauta alors dans le vide et se noya dans la rivière, en bas, pour aller, dit-on, tout droit au paradis. Une bonne journée, les jeunes gens de Boujean, qui avaient juer de venger leur amis, sortirent par centaines du bois et tuèrent les Sarrasins, passèrent au fil de l'épée Enguerrand, et incendièrent le château. Depuis, au printemps, au chant des colombes, on dit que c'est l'âme de Béatrice qui revient sur terre.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Un père légal : Conte juridique (France) | ± 3½ pages | Émile Bergerat
La marquise Diane va pouvoir épouser le comte Armand, car son mari le marquis d'Escorailles est mort. Diane et Armand ont eu (en cachette) une une fille, qu'ils sont placée en adoption, en attendant de la reprendre en famille. Le comte congédie le domestique Firmin, car la marquise ne l'aime point. Lorsque Diane et Armand vont enfin chercher leur fille Armande, le curé leur apprend que Firmin est passé avant eux et est parti avec l'enfant car, selon le code, articles 334 et suivants, celui qui reconnaît comme sienne un orpheline, devient son père légal !

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

L'oeil sans paupière (Écosse) | ± 14¼ pages | Philarète Chasles
Jock Muirland est veuf  : sa femme est morte attristée par sa jalousie maladive. C'est soir d'Halloween ; avec d'autres paysans, Jock Muirland parlent et discutent des spunkies ou têtes de femmes ailées, des skelpies ou démons, des fairies ou fées... qu'on rencontre durant la nuit d'Halloween. Des superstitions comme la racine déterrée qui, si elle est droite, vous fera épouser un homme ou une femme de bonne grâce mais, si elle est croche, une personne contrefaite... Lors de la cérémonie du miroir, Muirland prononce l'incantation : « Parais donc, ma femme ». Dès lors, apparaît une figure pâle... Muirland pousse un cri ; les autres se sauvent ! La spunkie ne laisse plus Muirland ; il se réfugie dans les ruines d'une cathédrale enflammée et y voix démons, lutins... Il se réveillera chez lui, mariée à une femme, Spellie, qui n'a pas de paupière. C'est pour le surveiller, lui dit-elle, car elle est jalouse ; elle lui fera vivre le supplice qu'il avait jadis fait vivre à sa première femme. Un bon jour, Muirland disparaît pour aller en Amérique, vivre à côté des Narraghansetts. Leur chef, leur sachem, tombe malade et Muirland constate que c'est une indigestion, et il le guérit. Le chef lui donne en mariage sa fille. Mais un jour, en chassant une pintade, Muirland tombe sur Spellie qui l'a retrouvé. Il se précipite dans l'Ohio et s'y noît.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

KHM 039 - Les lutins (Allemagne) | ± 2¾ pages | Wilhelm et Jacob Grimm
Trois histoires de lutins. Un cordonnier pauvre retrouve ses souliers tout fait les matins. Cela fait sa richesse et curieux ; il espionne une nuit en compagnie de sa femme. Ils décident d'habiller les lutins qui s'en vont définitivement. Une pauvre servante devient marraine d'un lutin ; trois jours s'avèrent être sept ans. Mais elle revient les poches pleine d'or. Un enfant est enlevé et à sa place, la mère trouve un petit monstre à grosse tête. La mère le fait rire et son enfant revient.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Les diables cornus (Canada) | ± 4 pages | Charles Quinel
1535. Cartier revient pour la 2e fois au Canada. Avec Donnaconna, sur L'Emerillon, il descend le fleuve vers Hochelaga, même si le chef Huron est en désaccord avec ce voyage. En chemin, Blancs comme Sauvages prennent peur : des génies, des diables cornus s'approchent de la caravelle. Cartier ordonne de charger deux petits canons ; Donnaconna intervient : ces diables, dans la barque, sont ses deux fils.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

KHM 127 - Le poêle en fonte (Allemagne) | ± 5 pages | Wilhelm et Jacob Grimm
Une sorcière emprisonne un prince dans un poêle de fonte. Une princesse se perd dans la forêt et trouve le poêle. Le prince lui indique le chemin à la condition qu'elle revienne le délivrer. Elle envoie plutôt la fille du meunier. Puis la fille du porcher. Puis la princesse y retourne et délivre le prince mais elle dit plus que trois mots à son père et le poêle et le prince disparaissent. Elle part à la recherche du prince. Dans la forêt, elle trouve des grenouilles dans une chaumière. Elle repart avec trois aiguilles qui lui permettent de franchir une montagne en verre, une roue de charrue qui lui permet de franchir trois épées tranchantes, et traverse le lac à la nage. Avec les trois noix, elle fait apparaître trois robes et la fiancée du prince (celui délivrée du poêle) accepte qu'elle passe les nuits avec ce dernier mais la fiancé ajoute un somnifère à la boisson du prince. Mais le troisième soir, le prince ne boit pas le somnifère et reconnaît la princesse. Ils refranchissent les obstacles et la chaumière se transforme en château et les grenouilles en princes et en princesses.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.


© Tous les contes | Hébergé par le RCQ.

| | | |

Concept et réalisation : André Lemelin

à propos | droits d'auteurs | nous diffuser | publicité | ebook/epub

haut


Ajouter des contes sur touslescontes.com
Signaler une erreur ou un bogue.

Des contes d'auteurs et de collecteurs : Grimm, Perraut, Andersen... Des contes traditionnels: Blanche neige, Le trois petits cochons, Aladin, ou la Lampe merveilleuse... Des contes français, chinois, russes, vietnamiens, anglais, danois...