Le est fier de présenter...

touslescontes.com est une bibliothèque virtuelle qui contient un grand nombre d’histoires puisées dans le domaine public, ou confiées par des auteurs contemporains. Des contes merveilleux, des récits historiques, des légendes traditionnelles… Des contes de tous les continents et de toutes les cultures…

Voici les 25 contes les plus populaires sur touslescontes.com.(Pour consulter les contes par popularité, du plus vu vers le moins vu, utilisez la pagination sous la liste ci-dessous.)

Zwergkönig und sein Gefolge.

Une histoire de loup-garou (Canada) | ± 7 pages | Vu 7060 fois. | Wenceslas-Eugène Dick
Les convives boivent du rhum après le fricot ; les histoires s'enchaînent... : un quêteux demande la charité à deux frères qui s'occupent d'un moulin. L'un lui donne un coup de pied au derrière ; l'autre l'envoie promener. Le quêteux leur jette un mauvais regard. Le moulin s'arrête ; les frères se disputent. Thomas s'en va ; l'autre, Jean, essaie de réparer le moulin, puis décide de prendre un coup et devient soûl. Il part pour se coucher mais tombe dans l'escalier et roule dehors ; trop soûl pour entrer, il décide de passer la nuit dehors. Mais dans le moulin, il voit des lumières, des feux-follets ? Et un espèce de grand chien à poil roux qui s'approche de lui. Heureusement, le jour revient. Le moulin ne fonctionne toujours pas ; la nuit arrive et au douzième coup de l'horloge, il entend des gémissements, des rires... Pendant toute une semaine, ça se reproduit. Le huitième soir, à minuit, le chien revient et regarde Jean ! Lorsque le chien est à trois pas, Jean prend la faux et frappe le ... loup-garou. Le chien est disparu ; le frère est tout à coup là ! Jean voit par terre un bout d'oreille ... qui manque à Thomas. Jean devient fou !

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

[029] Histoire du Petit Bossu (Arabe) | ± 6¾ pages | Vu 7031 fois. | Antoine Galland
La légende de la louve et des deux amants (France) | ± 1 page | Vu 6979 fois. | Tradition Orale
Une louve affamée entre à Lyon et dévore un enfant ; on la poursuit. Dans sa fuite, elle tombe sur deux amants que les mauvaises langues disaient frère et soeur. La louve les égorge tous les deux ; avant que les Lyonnais ne la tue à coups de pelles, bâtons et fourches.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Le fantôme de l'arbre (Irlande) | ± 4½ pages | Vu 6945 fois. | Douglas Hyde
La fille d'un homme est aveugle. L'homme, Pâidîn, n'est pas peureux et sort la nuit. Il aperçoit un fantôme qui saute d'un arbre à l'autre. Si Pâidîn a courage, le fantôme le mènera à une partie à la balle disputée par des hommes-fées. Après la partie, chaque troupe donne à Pâidîn une bourse d'or. Ensuite, le fantôme lui explique qu'avec une épine prise sur un buisson qui pousse sur la tombe de sa mère, il pourra redonner la vue à sa fille. Le fantôme fait ensuite visiter sa demeure à Pâidîn, cachée sous un arbre, dans le cimetière, et lui remet un pot qui donne de la nourriture et un sifflet qui va le secourir en cas de détresse. Mais dans tous les cas, il doit garder le tout secret. Chez lui, il dit au pot « Nourriture et boisson », et des jeunes femmes en sortent pour mettre la table... Il redonne la vue à sa fille. Or, les voisins sont jaloux et veulent le tuer ; grâce au sifflet, il apprend qu'une certaine herbe va lui donner les forces d'autant d'hommes qu'il a des cheveux sur la tête, et il met en déroute ses agresseurs. Or, sa femme raconte l'histoire du pot à la voisine... qui arrive jusqu'aux oreilles d'un seigneur qui aimerait que le petit pot dresse la plus belle table pour lui et des gentilshommes. Ils mangent, boivent et s'endorment. Au réveil, le petit pot est disparu, comme le sifflet, comme les bourses d'or. Pâidîn est redevenu pauvre parce qu'il n'a pas gardé le secret.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Le loup (France) | ± 4½ pages | Vu 6935 fois. | Guy de Maupassant
Le vieux marquis d'Arville raconte pourquoi ni lui, ni son père ou son grand-père étaient des chasseurs. Son trisaïeul, Jean d'Arville et son frère François étaient des chasseurs passionnés. Un jour, ils étaient partis à la poursuite d'un loup qui avait mangé deux de leurs vaches, un loup qui semait la terreur sur son passage, qui avait mangé deux enfants, dévoré le bras d'une femme... Dans sa poursuite, Jean avait heurté du front un banche qui lui fendit le crâne et le tua. François, en colère, avait repris la poursuite, coincé l'animal, et l'avait tué en l'étranglant de ses mains. François était convaincu que si Jean avait pu voir de son vivant son frère étrangler le loup, il serait mort ... content. C'est pourquoi l'horreur de la chasse s'était ensuite transmise de père en fils.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

La Corriveau (Canada) | ± 5¼ pages | Vu 6930 fois. | Philippe Aubert de Gaspé
José raconte la fois où son père s'était retrouvé en compagnie de la Corriveau : son père, vers les minuits, regarde vers l'Île d'Orléans et voit une danse de sorciers et la Corriveau avec sa cage arriver par l'arrière et l'agrippe. Le pauvre homme est apeuré ; il doit conduire la Corriveau sur l'Île d'Orléans mais refuse. La Corriveau se met à l'étranger mais celui-ci s'évanoui. Il se réveille le lendemain matin, cherchant son flasque d'eau de vie : la Corriveau l'a bu.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Histoire de la nouvelle année (Chine) | ± 3¼ pages | Vu 6926 fois. | Tradition Orale
Autrefois, le Nouvel An chinois n'était pas une fête réjouissante, car le fantôme d'un dragon venait chaque année enlever un enfant. Un jour, une mère, voulant sauver son garçon promis au dragon, avait, à la suite d'un rêve, ensanglanté de son sang un tissu et mis le feu à des bambous ; le dragon, comme tous les dragons, ayant peur du sang et du bruit, s'était sauvé et n'était plus jamais revenu. Depuis ce jour, les villageois, pour fêter ce Nouvel An, mettent à leurs portes des papiers rouges et allument des pétards.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Ce que disent les fleurs (France) | ± 7¼ pages | Vu 6904 fois. | George Sand
Lorsque la narratrice était une enfant, elle se plaisait à écouter les conversation des fleurs. Une fois, elle fut témoin de la jalousie des autres fleurs vis-à-vis la rose ; une autre fois, elle entendit cette conversation entre les fleurs de l'églantier et le zéphyr : au commencement, le zéphyr  avec son père et ses frères régnaient sur la terre et empêchaient toute vie de se développer, mais la vie finit par prendre le dessus. Les vents recommencèrent à semer la mort lorsque le zéphyr eut piété d'une rose, et prit plaisir de son parfum. Son père lui arracha ses ailes et le zéphyr retomba sur terre. L'esprit de la vie en fit un bel enfant, avec des ailes de papillon. Voilà pourquoi la rose est la reine des fleurs, et le zéphyr, leur ami !

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

KHM 029 - Les trois cheveux d'or du diable (Allemagne) | ± 4¾ pages | Vu 6900 fois. | Wilhelm et Jacob Grimm
Une femme accouche d'un enfant coiffé ; on dit qu'il mariera la princesse. Le roi le jette à l'eau mais le meunier le repêche. Quatorze années plus tard le roi demande au jeune homme de porter une lettre à la reine et il est écrit que le garçon doit mourir mais des brigands changent la lettre pendant que le garçon d'or : il doit maintenant épouser la princesse. Quant le roi arrive, il dit au garçon que pour rester avec la princesse, il doit ramener trois cheveux d'or du diable. En enfer, il raconte son histoire à l'hôtesse du diable. Elle prend trois cheveux d'or au diable et lui pose trois questions : pourquoi une fontaine ne donne plus de vin, pourquoi un arbre ne donne plus des pommes en or ; pourquoi un passeur doit continuer à passer. Le jeune homme repart et donne la solutions aux énigmes et revient avec des ânes chargés d'or. Au château, le roi veut aussi de l'or et prend la place du passeur. L'est-il encore ?

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

La Belle aux cheveux d’or (France) | ± 10½ pages | Vu 6890 fois. | Marie-Catherine d' Aulnoy
Le roi veux épouser la Belle aux cheveux d’or ; mais elle ne veut pas. Avenant se propose d'aller voir la Belle pour le roi. Ce dernier fait emprisonner Avenant, croyant qu'il voulait séduire la Belle ; puis le délivre pour qu'il aille convaincre la Belle d'épouser le roi. En chemin, il remet un carpe à l'eau, sauve un corbeau en tuant l'aigle qui le menace, libère un hibou des filets qui le retiennent prisonnier, et adopte un petit chien. La belle demandera qu'Avenant lui ramène la bague qu'elle a perdue dans une rivière - la carpe trouvera la bague ; qu'il tue une géant qui menace son royaume - le corbeau l'y aidera en crevant les yeux du géant ; qu'il rapporte de l'eau enchantée d'une fontaine gardée par des dragons - le hibou ira quérir l'eau. La princesse accepte de marier le roi, qui est jaloux d'Avenant qu'il fait emprisonner. Pour paraître mieux aux yeux de la Belle, le roi met sur son visage l'eau enchantée qui rend plus beau et jeune, mais l'eau a été remplacée par une autre eau qui fait mourir les rois criminels. Le roi meurt ; la Belle fait délivrer Avenant qu'elle épouse, et fait roi.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Les trois Aveugles de Compiègne (Europe) | ± 4 pages | Vu 6864 fois. | Tradition Orale
Un clerc fait croire à trois aveugles qu'il leur donne un écu. Les aveugle vont à l'auberge, mangent à leur faim et y dorment. Quant l'aubergiste veut se faire payer, le lendemain, les aveugles s'aperçoivent qu'il n'ont aucun argent. L'aubergiste veut les battre, mais le clerc qui avait suivi l'action depuis le début, offre de payer la dette des aveugles, avec la sienne. Puis il propose à l'aubergiste de se faire payer par le curé... Le curé semble d'accord mais en fait, le clerc a demandé au curé de faire une prière pour l'aubergiste qu'il a dépeint comme malade... Le clerc s'enfuit, le curé commence à faire la prière, l'aubergiste veut se faire payer mais reçoit des coups de bâtons, et comprend qu'il s'est escroqué !

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

La Noël de Marthe (France) | ± 8¼ pages | Vu 6804 fois. | Anatole Le Braz
La veille de Noël, le président du tribunal civil et sa femme veillent leur fillette, Guillemette, qui a neuf ans et qui est mourante. La fillette ne s'est jamais accrochée à la vie et là, la Mort est toute proche. On entend, à l'extérieur, des enfants chanter des cantiques de Noël et ces petits mendiants font cuignawa, demandent des étrennes. Guillemette insiste pour donner elle-même la charité et on fait monter un enfant. Il s'appelle Jean, et est avec ses amis : Pierre, Madeleine, Jacques, Joseph et Nicodème... L'enfant repart et c'est la joie dans la rue. Guillemette est transformée et demande qu'on lui lise un passage de la Bible, ce passage où Jean, le disciple... Joseph d'Arimathie... Pilate... le corps de Jésus... Et Nicodème... La fillette n'en doute plus ; c'étaient eux, ces enfants ! Et tout à coup, son passé noir, sombre, triste s'éclaire et prend un nouveau sens ! Et c'est ainsi qu'elle meurt à neuf ans, le 25 décembre 188...

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

La légende de Gambrinus en Flandre française (Belgique) | ± ½ page | Vu 6796 fois. | Tradition Orale
Gambrinus est amoureux de Flandrine qui ne l'est pas. On le met en prison pour tapage et un mois plus tard, sur le bord du suicide, le diable lui propose un pacte : oublier Flandrine contre son âme. Gambrinus devient riche et se fait donner des graines de houblon par le diable, de même qu'un carillon qui fait danser. La bière est inventée et Gambrinus fait danser avec son carillon. Il rencontre Flandrine plus tard mais ne la reconnaît pas. Quand le diable vient le chercher trente ans plus tard, il le fait danser avec le carillon et le diable disparaît...

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

La fin de l'effroyable crocodile (Afrique) | ± 1½ page | Vu 6751 fois. | Tradition Orale
Un crocodile sème la terreur et ni le sorcier, et ni le chef ne peuvent en venir à bout. Le chef offre une récompense et un jeune chasseur, Suba, décide d'aller tuer le crocodile. Suba ruse et fait croire au crocodile que les animaux de la jungle se sont ligués contre lui ; le crocodile va pour les punir mais l'éléphant lui écrase la tête. Suba recouvre son bouclier avec la peau du crocodile, prend la récompense et conduit son troupeau de chèvres au bord du Grand Fleuve.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

[025] Septième et dernier voyage de Sindbad le Marin (Arabe) | ± 5¾ pages | Vu 6734 fois. | Antoine Galland
Le calife demande à Sindbad d'aller porter sa réponse au roi de Serendbid, ainsi que des présents. Le voyage se fait bien et Sindbad remet le tout au dit roi. Mais quatre jours après son départ de l'île, le vaisseau sur lequel il prend place est attaqué par des corsaires ; Sindbad est fait prisonnier et vendu comme esclave, sur une grande île. Il est acheté par un riche marchand et doit tuer des éléphants, avec son arc et ses flèches, pour leurs dents. Il en tue un à chaque jour pendant deux mois ; mais voilà que les éléphants arrivent. Le plus gros déracine l'arbre sur lequel est Sindbad ; l'éléphant le met sur son dos et amène Sindbad au cimetière des animaux, où il y a de multiples ossements et dents d'éléphants, mettant ainsi fin au carnage des vivants. Le patron de Sindbad, au courant de l'affaire, qui est maintenant plus que riche, et donne sa liberté à Sindbad, ainsi qu'un demi bateau d'ivoire ; Sindbab fait du commerce lors de son retour, et arrive à Bagdad de nombreuses richesses. Il va faire le compte rendu de son voyage au calife. Une fois le récit terminé, il fait remettre cent sequins à Hindbad qui dit à Sindbad que ce dernier a mérité une vie agréable et tranquille, et qu'il continue à vivre dans la joie jusqu'à l'heure de sa mort.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Le dernier rêve du chêne (Danemark) | ± 4½ pages | Vu 6730 fois. | Hans Christian Andersen
Un vieux chêne âgé de 365 ans discute du temps avec un éphémère. Il se rappelle ensuite sa vie. Puis une tempête le déracine du sol.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Titange (Canada) | ± 6¼ pages | Vu 6715 fois. | Louis Fréchette
Jos Violon raconte l'histoire de Titange qui, peu récompensé de taille par la nature, était toujours à tempêter. Un jour, il propose à Jos Violon de partir en chasse-galerie pour passer le jour de l'An au village mais ce dernier, pas certain de vouloir faire un pacte avec le diable, cache une image de l'Enfant Jésus sous la pince du canot. Titange a beau invoquer le malin, rien n'y fait. À la fin, il menace avec un hache qui finit par lui couper un poignet. Titange finit quêteux aux Forges du Saint-Maurice.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Conte du pêcheur et du voyageur (France) | ± 3¼ pages | Vu 6601 fois. | Jeanne-Marie Leprince de Beaumont
Un pêcheur veut partir en voyage ; il rencontre un voyageur qui lui raconte qu'il a été marchand puis ami du prince, mais qu'il avait peur de tout perdre et qu'il était jaloux des autres amis du prince. Un ange lui a dit de partir : il trouverait sur son chemin un spectacle capable de le guérir. L'ange réapparait et le pêcheur qui est allé en ville et qui a vu la richesse se plaint et voudrait être riche. L'ange le met en garde mais le pêcheur insiste : l'ange lui offre trois souhaits que le pêcheur réalise : sa maison devient un château, la rivière une mer, sa barque un vaisseau, mais il fait naufrage et meurt. Le voyageur a compris la leçon et la métaphore. Il se marie et apprécie le peu qu'il possède.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

L'orgue du titan (France) | ± 14½ pages | Vu 6558 fois. | George Sand
Maître Angelin joue du piano lorsqu'une corde se brise ; celui lui rappelle un fait de jeunesse qu'il conte. Alors qu'il était enfant, son maître Jean et lui partent à cheval pour visiter le curé de Chanturgue, frère de Jean. L'aller se fait bien, désert et montagnes, avec une anecdote concernant deux montagnes qui auraient été construites par des titans. Ils séjournent quelques jours chez le curé et, le jour du départ, ils s'enivrent de vin. En chemin, ils hallucinent et s'imaginent jouer de l'orgue de titan avec les colonnes basaltiques. Angelin a l'impression que ses mains se sont mises à grandir et à grossir à des proportions colossales, lorsque des basaltes d'écroulent sur eux ; il y aura plus de peur que de mal, et quelques blessures. De retour dans leur village, maître Jean se fera remplacer à l'orgue par Angelin qui improvisera un motif qu'il avait « halluciné » le jour précédent. Le grand vicaire sera impressionné par le talent d'improvisateur d'Angelin et l'enverra étudier à Paris. C'est comme cela que maître Angelin est devenu organiste : grâce la vanité et l'ivrognerie de son maître.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

L'Anguille (Haïti) | ± 2¾ pages | Vu 6550 fois. | Tradition Orale
Des oiseaux prêtent des ailes à une anguille pour aller ravager les champs ; lorsque le maître du jardin chasse les oiseaux,  il reprennent leurs ailes, et l'anguille est attrapée et enfermée. C'est une anguille qui parle et chante. Le monde est impressionné. Le maître demande à sa fille de surveiller l'anguille, qui se sauve. Elle met à la place de l'anguille qui chante, une autre anguille qui ne chante pas. Craignant d'être ridiculisé et déshonoré par les invités - qui venaient entendre l'anguille chanter -, le maître coupe la tête de l'anguille, de sa fille et se tire une balle...

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

KHM 022 : L'Énigme ou La Devinette (Das Rätsel) (Allemagne) | ± ½ page | Vu 6532 fois. | Wilhelm et Jacob Grimm
Trois femmes ont été enchantées et transformées en fleurs ; l'une peut retourner voir son mari et lui dit de la cueillir le lendemain pour briser l'enchantement ; il la reconnaît car c'est la seule qui n'a pas de rosée sur elle ; ayant passé la nuit à la maison...

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

[020] Second voyage de Sindbad le Marin (Arabe) | ± 4¾ pages | Vu 6529 fois. | Antoine Galland

Sindbad repart en navire avec des marchands. Ils s'arrêtent sur une île ; Sindbad s'y endort et lorsqu'il se réveille, la navire est loin sur la mer. Il parcourt l'île et trouve un oeuf de roc. Il s'attachera à la patte de l'oiseau gigantesque et sera transporté dans une vallée, remplie de diamants, mais aussi de serpents. C'est en s'attachant à un morceau de viande, qu'un aigle viendra prendre, que Sindbad pourra s'échapper de la vallée. Il offrira des diamants à son sauveteur pour le remercier. Sur le chemin du retour, il achètera des marchandises qu'il vendra à Bagdad. Une fois le récit terminé, il fait remettre cent sequins à Hindbad et l'invite à revenir le lendemain pour écouter le Troisième voyage de Sindbad le Marin.


Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

L'arbre merveilleux (Allemagne) | ± 5½ pages | Vu 6521 fois. | Tradition Orale
Un garçon qui garde les cochons trouve un arbre qui touche le ciel. Il décide d'y monter. Son ascension durera des jours : il y découvrira un village ; puis, plus haut, un château où demeure une jeune fille, une princesse, enfermée par un enchanteur. Le garçon reste avec la fille ; mais il libère un corbeau en lui donnant à boire. La fille disparaîtra et le garçon montera plus haut dans l'arbre pour y trouver une petite cabane de chasse et la princesse étendue sur un lit. Il ouvre un sac attaché à son cou et pour y découvrir une pierre précieuse qu'un corbeau viendra voler. Le garçon part après le corbeau mais se perd dans la forêt. Il rencontre un homme qui l'invite à sa maison. Il y a là onze garçons ; lui c'est le douzième. Dans un an, l'homme leur posera trois énigmes ; celui qui ne trouvera pas mourra ; celui qui trouvera aura une bourse pleine d'or. Pendant ce temps, la princesse se construit une petite auberge. L'année passe et le garçon entend trois corbeaux parler entre-eux à propos des énigmes : « De quoi est faite la maison ? D’où vient la nourriture ? Pourquoi ne fait-il jamais nuit à l’intérieur de la maison ? La maison est faite avec des os d’hommes pécheurs. La nourriture vient de la cuisine du diable et la lumière vient de la pierre que j’ai volé au jeune garçon et qui est suspendue dans la grande salle. » Le garçon répond donc correctement et se sauve avec la bourse en or et la pierre précieuse ; les autres meurent. Le garçon erre et arrive à l'auberge ; la princesse finit par le reconnaître. Ils entament la descente de l'arbre mais lorsqu'ils arrivent en bas, le monde a changé ; et eux sont si vieux qu'ils tombent en poussière.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.

Le sorcier du Saguenay (Canada) | ± 8¼ pages | Vu 6510 fois. | Tradition Orale
Des géants cannibales enlèvent des Montagnais pour les manger. Un jour, Sagnah est faite prisonnière mais utiliser la ruse pour se lier d'amitié avec les Géants. Leur chef, Patitachekao, veut épouser Sagnah qui lui dit de patienter. Entretemps, elle reçoit d'une vieille femme mourant un morceau de cuir qui rend invisible et un tube qui, lorsqu'on souffle dedans, appelle le bon sorcier. Après avoir volé le tomahawk magique, elle appelle le sorcier. Elle s'enfuit et le sorcier transforme les géants en montagnes et l'endroit en rivière que les Indiens appelèrent Sagnah, avant de lui donner le nom de Saguenay.

Contrat Creative Commons
Vous pouvez utiliser ce résumé sous condition d'indiquer : Source : touslescontes.com.



début     1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25    fin


© Tous les contes | Hébergé par le RCQ.

| | | |

Concept et réalisation : André Lemelin

à propos | droits d'auteurs | nous diffuser | publicité | ebook/epub

haut


Ajouter des contes sur touslescontes.com
Signaler une erreur ou un bogue.

Des contes d'auteurs et de collecteurs : Grimm, Perraut, Andersen... Des contes traditionnels: Blanche neige, Le trois petits cochons, Aladin, ou la Lampe merveilleuse... Des contes français, chinois, russes, vietnamiens, anglais, danois...